1001 MOTS

1001 mots

05.jpg

Le décrochage scolaire se joue avant la maternelle
En France, 500 000 enfants de 0 à 3 ans grandissent dans une famille en situation précaire. Leurs parents peuvent avoir un faible niveau d’études, un moindre accès aux ressources éducatives, ou être confrontés à des difficultés du quotidien : l’environnement de ces enfants risque d’être moins favorable à leur éveil langagier. Lorsqu’ils entrent à l’école maternelle, ils maîtrisent en moyenne deux fois moins de mots que les enfants des familles aisées.
Ce manque d’exposition précoce au langage risque de se transformer en désavantage durable : les sciences cognitives montrent qu’entre la 1ère et la 3e année, le cerveau du tout-petit connaît sa fenêtre temporelle la plus propice à l’apprentissage du langage. Un enfant qui entre en maternelle avec une faible maîtrise du langage oral aura ainsi un risque élevé de difficultés en lecture et, à terme, de décrochage scolaire. Il est donc essentiel pour l’avenir de l’enfant qu’il bénéficie de stimulations langagières riches et variées bien avant l’école. 

 

Aider les parents à éveiller leurs enfants au language.

Le parent est le mieux placé pour développer l’éveil langagier de son enfant. L'association apporte aux parents en situation précaire les ressources qui peuvent leur manquer pour cela : idées nouvelles pour jouer avec leur enfant, livres en tissu, accompagnement à la bibliothèque…
Les intervenants (orthophonistes, psychologues, puéricultrices…) organisent des ateliers parents-enfants. Ils rencontrent le parent et son enfant dans un lieu convivial (PMI, ludothèque, bibliothèque) : ils créent un lien de confiance en valorisant le parent, proposent des jeux, des activités, des idées pour stimuler le langage dans le quotidien. Leur but est de donner envie au parent de les pratiquer lui-même à la maison avec son enfant. L’intervenant s’appuie sur la dynamique d’un groupe de parents : ce sont aussi les parents qui se donnent entre eux des idées pour transformer chaque moment du quotidien en une occasion de parler et de jouer avec son enfant.